Les riverains se mettent autour d’un réseau international

  01 October 2016

L’Alliance Internationale des Riverains des plantations...

L’Alliance Internationale des Riverains des plantations Bolloré-Socfin a été créée en 2013 suite à la mise en relation par l’ONG ReAct des communautés affectées par les activités de la multinationale dans les cinq pays que sont le Cameroun, le Cambodge, le Libéria, la Sierra Léone et la Côte d’Ivoire. La création de l’Alliance a nécessité dans un premier temps la constitution des associations de défense des intérêts des riverains dans chaque pays membre ; de telle sorte que l’Alliance apparaît comme une fédération de toutes ces différentes associations.



Elle a pour but de lutter contre les atteintes aux droits des populations locales, en particulier l’accaparement des terres des riverains par le groupe Bolloré-Socfin. Elle s’insurge également contre les conditions de travail et de vie terriblement indigentes des milliers d’ouvriers dans les plantations du groupe. Pour atteindre ses objectifs, l’Alliance se propose de partager les informations entre les différents pays pour définir des revendications communes à travers une plateforme commune aux différentes filiales. Elle se propose aussi à travers une négociation internationale de construire des actions simultanées pour dépasser les responsables locaux et viser la direction qui siège en Europe.


De milliers de personnes seraient concernées par l’action de l’Alliance. En effet, Selon son président, « 6000 personnes sont privées de leurs terres par les plantations Socfin au Cameroun, 2000 au Liberia, 1000 en Côte d’Ivoire, 800 familles au Cambodge, 200 en Sierra Leone ». Leurs modes d’action comprennent aussi bien des négociations que des manifestations et des protestations.

Plus dans cette catégorie: PCN France & Belgique »

Laisser un commentaire

Top Articles